Frais bancaires : comprendre et détecter les abus

Il s’agit de la forme d’abus bancaires la plus difficile à prouver car l’organisme financier a en général mis en place une stratégie précise pour que seuls les personnes qui analysent en détail leur frais puissent se rendre compte de leur caractère exagéré.

Comparer les différentes pratiques

Abus bancaires

La loi oblige chaque organisme financier à envoyer chaque année un relevé de tous les frais bancaires qui ont été imputés à un client. Ce document lui permet de connaître la somme globale prélevée sur son compte sous ce motif précis. Ils atteignent souvent plusieurs centaines d’euros.

A partir de ce moment-là, il pourra demander le détail de tous les frais bancaires de sa banque afin de les comparer avec ceux des autres et donc réaliser s’ils sont prohibitifs ou se situent dans une certaine marge. Chaque banque a l’obligation légale de fournir ce document sur demande, ce qui permet alors d’en comparer un grand nombre.

Une fausse transparence

Cependant, ces frais font souvent partie d’une catégorie plus obscure. On peut retrouver par exemple les frais de fonctionnement et de tenue du compte qui n’indiquent pas dans le détail quels sont les besoins réels pour chaque client. Demander un détail de ces frais est une possibilité, ce qui va permettre de mieux les comprendre et de mieux les appréhender

269278Les frais de découvert font partie de ceux qui amènent le plus souvent un litige entre banques et clients. Ces derniers payent une certaine somme pour dépassement du découvert autorisé, puis des agios mais dans la même année, on retrouve des frais pour utilisation du découvert cité auparavant.

Cependant, le premier prélèvement enregistré semble bien correspondre à la situation donc chacun sera en droit d’exiger des explications concernant des sanctions financières multiples pour une même situation.

7 commentaires

  1. dumas dit :

    bonjour , j’ai des soucis avec ma banque car elle me compte trop de frais , je rentre de l’argent autant que mes frais fixes ( loyer , assurance ,edf, mutuelle ) mais cet argent rentre pas d’un coup , donc frais sur les prélévement ,rejet , et j’en suis presque à payer plus de frais bancaire que mes factures , ma banque se gave en frais et ne paye pas mes factures alors que je gagne assez ds le mois pour honorer mes dettes

  2. Lokhandwalla dit :

    Bonjour
    J’avais une autorisation de découvert et la banque prélevé une somme pour l’assurance, et j’avais signé un compte de genre d’épargne. Quand j’ai arrêté mon activité la banque continuer a prélevé sur mon compte jusqu’à que je leur demande de l’arrêter.mais sur mon compte courant il ont continué des frais. J’ai demandé a ma banque de transférer mon argent bloqué sur mon compte d’épargne ils traîner et aujourd’hui la banque me réclame 1000€ de plus comment faire, merci de me répondre.
    En vous remercient
    Aziz lokhandwalla

  3. Basse dit :

    Bonjour,

    je tiens à vous signaler un abus caractérisé de la Caisse d’épargne.

    En effet, les comptes de dépôt étaient rémunérés jusqu’à lors, conformément à la présentation et la convention. Au 1er Août 2014, la caisse d’épargne a décidé de supprimer cette rémunération.

    Elle en a le droit, puisque la plaquette de présentation stipule qu’elle décide de taux appliqué mais MAIS, elle doit en informer ces clients ce qui évidemment n’a pas été fait…

    Encore un manque de transparence flagrant

  4. Abel76 dit :

    HSBC annonce un tarif attractif de 22€ HT pour les indépendants. Après un an, cette banque a doublé le tarif de mon compte pro, en toute discrétion.
    Après maintes coups de fils et mails pendant deux mois, rien n’y fait (c’était écrit dans le contrat en tout petit, je n’avais qu’à prendre la journée pour le lire, et ne pas faire confiance à cette conseillère qui est évidement partie depuis….)
    Selon leur service de réclamations nous sommes nombreux à subir cet abus de confiance!
    Qui plus est, le service devient de fait un des plus chers de sa catégorie.

  5. Serrano dit :

    J’ai trois prêts à ma banque suite à des rentrées irrégulières, elle présente deux fois dans le mois chaque échéance, multipliant les frais d’interventions, les pénalités de retard changent le montant prélevé pour chaque prêt, ces pénalités sont une pénalité prélevée par la banque et une par le contentieux pour chaque prêt. On ajoute les agios de découvert autorisé, l’assurance mensuel de découvert, je me retrouve à rembourser certain mois entre 400 et 700 euros de prêt au lieu de 283 euros de remboursement sur les prêts comme prévu. Que puis je faire pour stopper cette inflation ? Merci

  6. Gwen dit :

    Ma banque me prend 26€ à chaque fois qu’elle m’adresse un courrier pour me signaler que je suis à découvert. Or, je suis en A.S.S. (Aide Spécifique de Solidarité), donc je touche plus ou moins 500€ par mois… Bien que je surveille mon compte régulièrement (avec l’angoisse que vous imaginez), ces frais me maintiennent la tête sous l’eau… Je paie déjà des agios, des frais de commissions, ce que je conçois parfaitement. Mais ces frais de 26€ supplémentaires par courrier : là c’est trop !!! Je vais bien entendu faire un courrier de demande de recours en grâce au directeur de l’agence pour ce qui a déjà été débité de mon compte, mais vous imaginez bien que cela se reproduira… La conseillère que j’ai rencontrée à ce sujet m’a dit comme dans la pub « c’est le siège ! » et également que « les banques ne sont pas des organismes caritatifs »… Je trouve ces frais carrément abusifs, et je voudrais savoir ce qu’il en est. Merci pour vos avis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *